UNE PERFORMANCE AMÉLIORÉE

GRÂCE AUX PROCÉDÉS DE TRANSFORMATION DU FIL D’ACIER

LA PRODUCTION DE FIL D’ACIER N’EST PAS DE TOUT REPOS, SURTOUT QUAND ON TIENT COMPTE DE TOUT LE TRAVAIL SOUS-JACENT.

Voici six des différents types de procédés de transformation du fil d’acier, qui donnent une idée globale de cette activité industrielle.

Nettoyage à l’acide et revêtement

La calamine est éliminée par un nettoyage à l’acide chlorhydrique ou sulfurique dans quatre cuves successives. En automatisant le procédé de nettoyage, on peut régler la durée de trempage et la concentration de produits pour obtenir un métal de qualité égale. Une fois nettoyé, le fil est rincé, puis recouvert d’un enduit.

Le choix de l’enduit dépend des exigences de l’application ou du produit cible. Il peut s’agir de phosphate de zinc, d’hydroxyde de calcium (chaux), d’un lubrifiant ou de borax. L’enduit peut être appliqué pendant ou après le procédé de fabrication (revêtement de finition).

Recuit

Sivaco effectue une sphéroïdisation, un procédé qui consiste à adoucir l’acier en l’amenant à une température sous-critique maintenue jusqu’à ce que sa structure lamellaire (perlite) forme une matrice de cémentite sphéroïde. Le lent refroidissement subséquent de l’acier permet au matériau de conserver sa nouvelle microstructure. On obtient ainsi un degré de ductilité qui permet le matriçage à froid ou l’estampillage de l’acier.

Des techniques de recuit ont été élaborées pour diverses nuances d’alliage, d’acier au bore et d’acier à forte teneur en carbone (plus de 0,45 %). Les propriétés mécaniques conformes à la norme ASTM F2282 sont accentuées, et le traitement se déroule dans des atmosphères inertes et riches en carbone pour éviter la décarburation en cours de procédé. Dans certains cas, un fini de surface brillant ou noir est offert.

Tréfilage

Le tréfilage est un procédé de déformation à froid (ou écrouissage) qui consiste à faire passer de l’acier par une matrice afin de créer une nouvelle surface transversale. L’écrouissage modifie les propriétés mécaniques des matériaux. Chez Sivaco, l’équipement de tréfilage utilise des savons secs et compte de nombreux accessoires permettant de fabriquer une grande variété de produits.

Le choix de la machine à utiliser dépend des propriétés mécaniques cibles, de la taille du fil fini et des matières premières. Le fil peut avoir un diamètre de 0,039 po à 0,725 po et être fait d’acier à teneur élevée ou faible en carbone ou d’un alliage d’acier au carbone.

Selon le revêtement utilisé dans la chaîne de décapage, certains produits peuvent avoir un fini plaqué (aspect brillant, avec très peu de résidus). Il est également possible d’obtenir un fini de surface lisse dans le respect d’une tolérance serrée pour le diamètre en procédant au tréfilage après la galvanisation.

Galvanisation

La galvanisation est un procédé de transformation du fil d’acier qui consiste à appliquer, sur le fil d’acier, un revêtement de zinc pour prévenir la corrosion. La résistance à la corrosion repose sur le zinc, qui : 1) crée une barrière physique entre l’environnement et l’acier et 2) offre une protection cathodique en servant d’anode sacrificielle au profit de l’acier.

Avant la galvanisation à chaud, l’acier peut être soumis à un traitement thermique suivi d’un nettoyage acide. On accroît ainsi la souplesse sur le plan des propriétés mécaniques (trempe douce, moyenne ou dure). Ensuite, au cours du procédé de galvanisation à chaud, une couche intermétallique de Fe/Zn se forme pour créer un lien métallurgique solide entre l’acier et le zinc. On peut ensuite enduire le fil de cire hydrosoluble aux fins de lubrification pour le formage et de protection contre la corrosion.

Sivaco offre deux procédés de revêtement : une couche de zinc de 1,2 once ou de 0,15 once par pied carré. Ces deux procédés d’application d’un revêtement de zinc sont conformes à la norme ASTM A641. Un revêtement de Galfan est aussi offert pour une protection contre la corrosion trois fois supérieure. Le Galfan est un alliage de zinc et d’aluminium à base de mishmétal, qui est conforme à la norme ASTM B750.

Patentage

Le patentage est un procédé de traitement à haute température qui crée une austénitisation uniforme dans l’acier. On refroidit ensuite le fil dans un liquide pour obtenir une microstructure de perlite fine. Les paramètres sont contrôlés par les nuances d’acier à forte teneur en carbone sans alliage.

En soumettant le fil au procédé de patentage, on solidifie la microstructure refroidie StelmorMD et on en accroît la ductilité, ce qui prolonge la vie utile du produit. Le patentage peut avoir lieu après le tréfilage (en cours de procédé de transformation du fil d’acier) pour un fil de diamètre moindre aux propriétés mécaniques particulières. Le procédé est conforme aux normes ASTM A228 Type 2, JIS G3521, JIS 3522, EN 10270-1 et DIN 17223.

Bobinage

Dans le cadre de nos activités, nous pouvons faire passer le fil d’un support à un cœur de bobine, ou d’une bobine à l’autre. Lors du procédé de bobinage, on prend soin d’enrouler le fil uniformément en le soumettant à une tension constante. Notre équipement permet de manipuler des bobines d’acier, de bois ou de carton ayant un cœur d’un diamètre intérieur de 1 po à 5 po.

Le poids des bobines varie généralement entre 500 lb et 4 000 lb pour un fil de 0,039 po à 0,225 po. Le bobinage est parfois effectué parallèlement au tréfilage.

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS

SUR NOS PROCÉDÉS?

CONTACTEZ NOUS